Alain Bouville

Alain Bouville, né à Versailles le 31 décembre 1953, s'oriente vers l'architecture avant de s'ouvrir aux problèmes du monde et de s'engager dans l'aide concrète au développement.

Il intervient dans ce domaine de 1975 à 1998, dans un cadre associatif, sous des statuts différents, par le biais de missions ou comme Représentant résident, depuis les Antilles jusqu'à l'Océan indien, le plus souvent en Afrique noire. Puis il décroche, choisit de s'installer en Quercy-Périgord pour s'investir autrement dans le rapprochement nord-sud et la protection de l'environnement.

Cherchant à sensibiliser, émouvoir, il finit par peindre sur bois dans un langage simple et fort, universel, intemporel. Pour ne pas s'interposer entre l'observateur et le sujet traité, il évite tout effet de style, préférant confier au support - chargé d'histoire et enrichi d'imperfections - le soin d'apporter la nécessaire vibration… comme s'il ne s'agissait que d'aider la nature à nous entraîner dans un élan de mémoire et de communion.

"Je travaille sur du bois : noyer, chêne, châtaignier, peuplier ou douglas jusqu'à présent. Sur des planches ou éléments de meubles, anciens, nobles souvent, difficilement trouvés à moins qu'on ne me les offre. Consciencieusement étudiés puis préparés par brossage et traitements divers. Sur lesquels ensuite je répands, au pinceau, à la térébenthine, des pigments à l'huile : du brun, du noir, du blanc, en respectant toujours ce que semble me dicter le bois. Je m'inspire fidèlement de clichés photographiques pris par moi ou qu'on m'a fournis, par amitié ou pour l'exécution de quelque portrait. Et je garde mes petits secrets, pour protéger cette technique qui m'est propre et ajouter encore quelques mystères à l'Afrique, la Nature, la vie."


Alain Bouville, born in Versailles on December 31, 1953, studied architecture before turning his attention to world problems and devoting himself to a more practical approach to development.

He was involved in this field from 1975 to 1998 in a non profit organisation, in various positions through missions or as a representative, from the West Indies to the Indian Ocean but mostly in Sub Saharan Africa.

He then chose to settle in Quercy-Perigord and devoted himself to the protection of the environment in a different way. Trying to give people a deeper understanding, he decided to paint on wood in a simple, strong, universal and timeless language.

In order not to interfere between the spectator and the treated subject, he avoids all stylistic effects, preferring to entrust the history-laden and imperfection-rich backing, to bring necessary vibrancy... as if his only aim was helping nature to carry us away into the power of memory and communion.

"I have been working on wood : walnut, chestnut, poplar and douglas pine. On boards or old, often noble, furniture components, for which I have searched or which have been donated to me. I closely examine, then prepare the wood by brushing and using various treatments. With turpentine on a paintbrush, I spread oil pigments on them : brown, black or white, always respecting what the wood dictate. I draw faithful inspiration from my own photos, those kindly donated to me or those given to me as part of a commissioned portrait. And I intend to keep my little secrets, to protect this technique which is my own and to add some more mystery to Africa, nature, life".