Cyril Annet

J’ai une idée !

Cyril se jette sur un papier et crayonne une esquisse, les petits papiers s’amoncellent...

L’idée s’affine et le dessin fignolé prend place dans le cahier à projets, puis... La fébrilité créatrice devient trop forte, vite à l’atelier dans son jardin à la lisière de la forêt. Trouver la bille de bois dans l’essence qui convient. Se confronter enfin à la matière, avec force puis subtilité.

Cyril entre dans son élément, sous les gouges et les ciseaux, les copeaux s’amoncellent...

Sa sensibilité, son sens inné de la composition et de l’équilibre font naître des courbes empreintes de féminité souvent inspirées par la nature.

Sa curiosité l’entraîne sur les sentiers du design, du graphisme ou de l’architecture. Les formes sont fluides, épurées, elles suivent son imagination coté abstraction ; le veinage est mis en valeur. Le plus souvent il suit son idée, sans compromis, mais il se laisse aussi guider par l’exigence du fil du bois et part alors à la découverte de son œuvre. Des jours durant, il est dans sa bulle créatrice avec comme seul souci, la finalité esthétique, l’expression du beau. Voici venu le temps du ponçage et du polissage, sa formation d’ébéniste se retrouve dans la minutie qu’il met à peaufiner son travail.

La poussière s’amoncelle...

L’appel de la pierre !

Le granit, le marbre ont intégré son univers. Ils sont à la fois contraste et harmonie avec la chaleur du bois. L’imbrication des deux matières donne une force supplémentaire et une originalité toute personnelle à ses œuvres.

De la cire, une belle patine, sa signature, une photo, un nom poético-énigmatique et déjà l’esprit est ailleurs, obsession féconde, pour vite passer à l’idée suivante.

Une démarche sans compromis pour ce jeune esthète qui a mûri son œuvre longtemps avant de se lancer dans le grand bain de la vie d’artiste, pour lui, celle de la sincérité.