Marc Ingrand

Fibre artistique dans le sang, d’une lignée de dessinateurs, musiciens côté père, un regard toujours tourné vers l’est de part ses racines asiatiques côté mère.Formé aux Arts Appliqués à Paris et diplômé en 78, continue son apprentissage par le voyage, sa curiosité et son désir insatiable d’expériences.

Inspirations qui ouvrent son chemin : hyperréalisme, pop art, psychédélisme, surréalisme, peinture chinoise et tibétaine…Années 80, pour vivre plus concrètement se met au service de la publicité et l’édition en illustration/graphisme.Ces années de pratique influencent son style qui se confirme résolument réaliste avec un penchant pour le portrait (source inépuisable qui est un laisser- passer international).

Les barrières de style, les étiquettes de l’art ne l’intéressent pas, ce qui compte c’est peindre avec tout le plaisir et l’urgence que cela implique, peu importe la technique utilisée.Il évite ainsi par son inspiration renouvelée toute platitude dans ses réalisations: peintures, dessins, fresques, jusqu’au carnet de voyage qu’il aborde, et dans lequel son talent se révèle être un « passeur » d’émotions majeures, d’esthétisme épuré.

Sa peinture a rapport avec les sens et la saveur. Il dispose d’une intuition vive pour pénétrer la réalité : le mysticisme ,c'est-à-dire l'intuition profonde de ce qui est, la communication immédiate avec le tout, une vision globale par la grâce de la vérité.La réalité de ses supports et prétextes qu’il adopte sont le miroir des thèmes universels : vie, mort, sensualité, érotisme, amour… Il n’essaie pas d’être original ou tendance, il vise juste à être lui-même…ici et maintenant pour notre plus grand plaisir.Marc Ingrand présente aujourd'hui le fruit de ses récents voyages en Inde.